Après ce savoureux article sur leur road trip aux USA, Rachel et Jeff réitèrent avec quelques suggestions de destinations! Découvrez les ICI


 

Grimper dans l'Est des US en hiver?

Quand on pense à l’escalade sur la côte Est, on pense instinctivement au schiste de Rumney, au dévers de Red River Gorge ou encore, pour les connaisseurs, aux crêtes spectaculaires de Seneca Rock. Mais pas en hiver... à moins qu’on soit plutôt du type grimpeur de glace. Pour obtenir sa dose de roche durant la saison froide sans perdre ses doigts ou ses orteils au passage, il faut continuer le périple plus au sud

Chattanooga, TN

Lorsqu’on a de la neige jusqu’au genou au Kentucky, c’est dur de croire qu’il soit possible de faire de l’escalade de roche au Tennessee, à seulement 400 km de là. Le gazon verdoyant et les 15˚C au thermomètre achèveront de convaincre les plus sceptiques. Bienvenue à Chattanooga température en décembre entre 10 et 20°C, un millier de voies sur des falaises de grès (Sandstone) et du bloc de qualité mondiale!

Trop beau pour être vrai? Et bien oui… Cinq lettres suffisent à gâcher ce tableau idyllique : P-L-U-I-E ! Chanceux comme on est, on a eu droit à une seule demi-journée de beau temps en une semaine pendant notre voyage. Dans de telles conditions, inutile pour nous d’aller chatouiller les voies de trad. On arrivera tout de même à faire une après-midi de bloc à Little Rock City, un des trois grands sites de blocs de l’Est. Situé sur un terrain de golf, Little Rock City offre une très grande concentration de problèmes de haute qualité sur un rocher parfait.

Problèmes coup de cœur :

- Spare (V0) : Beau petit problème pour se familiariser au style local
- Super Mario (V4) : Le classique, comprend tous les types de mouvements. Bon candidat pour un premier v4
- Crack of doom (V5) : Atypique pour la région, un problème de fissure magnifique et très physique
- The mono doigt (V5) : Le plus beau problème à notre avis. Ne vous fiez pas à l’aspect banal du problème
- Shotgun (V6) : Très classique, prise fuyante et rétablissement difficile

Un truc sympa pour tuer le temps en cas de grisaille ? Une visite comprenant une dégustation à la distillerie expérimentale de Chattanooga saura divertir les amateurs de bourbon !

Sand Rock, Cherokee Rock Village, AL

Tanné de la pluie ? Il est toujours possible de continuer au Sud, direction Cherokee Rock Village et les parois de Sand Rock.

Cherokee Rock Village est un petit parc municipal perdu au milieu de nulle part en Alabama. Connu surtout pour avoir été un endroit peu fréquentable, l’emploi d’un gardien à temps plein et des aménagements majeurs ont transformé l’endroit en un petit paradis pour grimpeurs.

En effet, Sand Rock offre des monolithes de grès de 30 mètres de hauteur, comportant des centaines de voies sportives ou traditionnelles. La roche est solide, le décor est spectaculaire et les voies sont uniques (une 5.6 déversante qui se protège uniquement en étranglant des énormes protubérances rocheuses avec des sangles, as-tu déjà vu ça?).

Toujours pas convaincu ? On en rajoute plus : douche chaude, abris couvert avec table et électricité pour faire vos repas, camping situé directement au-dessus des parois avec une vue panoramique sur pas moins de 7 états américains, un gardien sympathique qui vient vérifier régulièrement que vous n’êtes pas mort de froid... le tout pour la modeste somme de 10$ US par soir et par site.

Bon à savoir :
- Même s’il fait 0°C et que le vent est glacial au camping, la température est souvent confortable au pied des voies, chauffées par le soleil et à l’abri des rafales.
- Amenez beaucoup de sangles de 60 et 120 cm.
- Bien que le bloc ne soit pas documenté, le potentiel de problèmes est presque illimité.
- En général, les voies sont plutôt engagées et demandent une bonne maitrise de la pose de protection. Cependant, le Kurt Russel Wall offre des voies sportives qui conviennent très bien aux débutants.

Horse Pen 40

Dernier stop d’escalade sur notre liste pour l’Est des États-Unis, Horse Pen 40 ! Bien connu des grimpeurs de blocs et toujours situé en Alabama, Horse Pen 40 compte plus de 300 problèmes parmi les plus beaux au pays. Encore une fois le grès est à l’honneur, mais pas n’importe lequel, un grès ultra compact à la texture d’un papier sablé fin. La combinaison de cette texture bien particulière avec les formes arrondies et parfois même burlesque de la roche (regardez la photo du problème bumboy, vous comprendrez) offre un style de grimpe unique.

Côté camping en revanche, c’est autre chose. Il faut s’attendre à partager un terrain ouvert avec une cinquantaine de tentes et utiliser des toilettes séparées par des rideaux de douche (au moins c’est pratique pour demander du papier de toilette).

Bon à savoir :
- Les zones de réception son généralement parfaites, un crash pad suffit pour bien des problèmes.
- Les problèmes sont souvent très musculaires et la cotation peut paraître sévère le temps de s’habituer au style de grimpe.
- Le restaurent mexicain Habaneros vaut le détour!
- Attendez-vous à un achalandage important, surtout pour les problèmes les plus connus.

Coup de cœur :
- Merlin (V1) : Beau problème de dalle dont la forme en chapeau rappelle bien le nom du problème.
- Bumboy (V3) : Problème type de HP 40, le classique slopperfest !
- Earth Wind & Fire (V3) : Fissures évasées très techniques!
- GrooveRider (V3) : Super problème de dalle qui ne vous laissera pas indifférent!
- Popeye (V5) : Problème tout en force qui commence par un mouvement campus. Sortez vos biceps !

Collaborateurs Conseils pratiques, Récits

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *