L’entretien des vêtements en Gore-Tex (la vérité, une fois pour toute!)

Vous êtes l'heureux propriétaire d'un vêtement technique en Gore-Tex, mais malheureusement, vous vous reconnaissez dans l'une des situations suivantes :

- Vous avez récemment acheté un précieux manteau en Gore-Tex et malgré son prix assez important, vous avez déjà l'impression qu'il « prend l'eau »?

- Depuis quelque temps, vous avez l'impression que votre manteau est beaucoup moins respirant qu'à ses débuts?

- Ou pire, votre manteau a quelques années d'utilisation à son actif, et vous constatez déjà que les coutures scellées décollent au niveau du cou, des épaules ou des poignets?

Dans tous les cas, vous êtes évidemment déçus de ce produit, surtout au prix que vous l'avez payé...

Et bien, détrompez-vous, ces situations ne constituent en aucun cas des défauts de fabrication du produit, ni le résultat d'une certaine fragilité de ce type de vêtements, ou encore moins un exemple d'un produit payé trop cher pour sa qualité. Comme vous pouvez le lire dans notre topo d'introduction au Gore-Tex, les manteaux qui incorporent ce type de membrane sont des produits techniques très performants, tout en étant extrêmement résistants et durables. Toutes ces situations décrites plus haut sont malheureusement les conséquences d'un mauvais entretien du manteau. Car contrairement à ce que la grande majorité des adeptes de plein air l'ont toujours pensé, il est possible de laver son manteau en Gore-Tex, même que l'on se doit de le laver une voire plusieurs fois par saison!

Pourquoi laver son Gore-Tex?

Principalement, pour deux raisons.

D'abord, le Gore-Tex est une membrane constituée de micropores suffisamment gros pour laisser évacuer l'humidité produite par le corps (comme décrit plus en détail dans un topo précédant cité plus haut). Or, notre corps produit également certaines huiles corporelles (la sueur, pour ne pas la nommer) qui, lorsqu'elles pénètrent le textile, peuvent venir boucher ces micropores et ainsi nuire à l'efficacité du pouvoir respirant du manteau. De plus, ce sont ces huiles qui, en s'accumulant avec les années, affectent et dégradent le textile de la doublure intérieure, principalement les coutures scellées. On remarque cet effet justement aux endroits où nous produisons plus d'huiles, soit le cou, les épaules (si le manteau est porté souvent avec un sac à dos) ou les poignets. Un bon lavage permet donc, en éliminant ces huiles corporelles, de revigorer le pouvoir respirant du manteau, en plus de le maintenir en bon état et d'assurer sa durabilité.

Ensuite, laver son manteau permet d'améliorer son imperméabilité, ou plutôt l'impression que nous avons de son imperméabilité. En effet, puisque le Gore-Tex est en fait du téflon, il s'agit d'un matériau extrêmement résistant qui en aucun cas n'est affecté par la chaleur ou des composés chimiques. Il est ainsi très peu probable que la capacité imperméabilisante de cette membrane perde éventuellement de son efficacité. Or, pour rendre le vêtement déperlant (c'est-à-dire permettre aux gouttes de pluie de perler à la surface), un composé chimique communément appelé traitement déperlant durable est appliqué sur la doublure extérieure. C'est ce traitement déperlant qui, quant à lui, perd rapidement de son efficacité. Ainsi, lorsque la doublure extérieure du vêtement absorbe la pluie plutôt que de la laisser perler, on a alors l'impression que le manteau « prend l'eau ». En vérité, si l'on effectuait véritablement un test en appliquant un jet d'eau puissant sur une surface précise du manteau, en aucun cas l'eau ne traverserait la membrane. Pour vous l'imaginer, voyez le traitement déperlant comme une barrière dressée qui retient les molécules d'eau à sa surface. Or, avec le temps, cette barrière s'affaiblit. Heureusement, un lavage (ou plus précisément, comme on le verra plus tard, un séchage à la chaleur) permet justement de redresser cette barrière et de restaurer l'efficacité du traitement déperlant.

Comment laver son Gore-Tex?

Vous croyez que laver son manteau demande beaucoup de produits spéciaux ou une méthode manuelle, longue et délicate? Détrompez-vous, c'est au contraire plutôt simple.

Lavage :

Laver vos vêtements techniques à la machine, séparément, en tentant de réunir de 1 à 3 morceaux pour être plus efficace. Suivez les instructions de lavage indiquées sur les vêtements : normalement à cycle "heavy duty" à l'eau tiède. Pour ce qui est du savon, plusieurs produits spécifiques au nettoyage de vêtements techniques existent, que ce soit des marques telles que Nikwax ou Granger, pour ne nommer que ceux-là. Il n'y a aucun doute sur l'efficacité de ces produits, je vous les conseille grandement. Or, pour ceux qui voudraient une option plus économique, il n'y a aucun problème à utiliser votre propre détergent habituel. En aucun cas vous ne risquez d'endommager le Gore-Tex (qui je le rappelle est du téflon). La seule particularité à observer si vous optez pour cette option est de vous assurez d'effectuer au moins un, voire deux cycles de rinçage supplémentaires. En effet, les détergents normaux, contrairement aux produits de nettoyage conçus pour les vêtements techniques, contiennent des surfactants, des composés chimiques hydrophiles (c.-à-d. qui attirent l'eau) qui en temps normal permettent d'améliorer l'effet nettoyant du savon. Or dans le cas d'un manteau dont l'objectif est d'être imperméable, on ne veut surtout pas conserver dans le textile ces composés chimiques qui attirent l'eau. Les cycles de rinçage supplémentaires permettent donc de débarrasser le textile des surfactants.

Séchage :

Croyez-le ou non, votre manteau en Gore-Tex peut bel et bien aller à la sécheuse, même qu'il doit y aller. Il ne sera en aucun cas abîmé (ai-je dit qu'il s'agissait de téflon qui n'était pas affecté par la chaleur ou les produits chimiques?). Vous pourriez toujours suspendre votre manteau pour le laisser sécher à l'air, mais une fois sec, assurez-vous au moins de le passer à la sécheuse une vingtaine de minutes, à une chaleur moyenne. C'est cette chaleur qui permet de restaurer l'efficacité du traitement déperlant.

Quand laver son Gore-Tex?

Cela va dépendre grandement de la fréquence d'utilisation. En théorie, les manteaux en Gore-Tex sont des vêtements techniques conçus pour être performants dans des environnements où il est primordial de conserver une bonne régulation de notre corps tout en affrontant des conditions extérieures changeantes (pluie, vent, chaleur, froid, ...). Par exemple, on a qu'à penser à l'alpinisme, au ski de hautes montagnes, à la longue randonnée en autonomie, à l'escalade de glace, etc. Ceci étant dit, plusieurs personnes s'en servent plutôt comme manteau quotidien "métro-boulot-dodo". Puisque le produit n'a pas nécessairement été conçu pour ce type d'utilisation, un lavage fréquent sera d'autant plus nécessaire. Sinon, pour un usage normal, l'efficacité du traitement déperlant est un bon indicateur. C'est-à-dire que lorsqu'on constate que la doublure extérieure commence à imbiber un peu l'eau à certains endroits, il est temps d'envoyer notre manteau à la laveuse.

 

Sur ce, tous à nos laveuses et au plaisir de se croiser dehors... avec un beau manteau propre!

P.S.:  nous sommes conscients que ce topo brisera certaines croyances profondément ancrées chez plusieurs personnes. Quoique toutes ces informations soient issues d'une formation donnée par un représentant même de la compagnie Gore et testée de nombreuses fois personnellement, si vous doutez toujours de la véracité de certains propos, allez consulter vous même les conseils d'entretien sur le site internet de Gore-Tex. Sinon, pour tout autres commentaires, questions, suggestions, vous pouvez nous écrire :

info@letopo.ca